Le jardin de Philomène...

Le jardin de Philomène...

Magnolia forever!

Les oiseaux nous montrent la voie à suivre en ce début avril et nous invitent à lever les yeux sur les plus beaux arbres du jardin. Les Japonais célèbrent les cerisiers en fleurs. Ici, au jardin de Philomène, nous mettons à l'honneur les très beaux magnolias qui nous coupent le souffle par leurs floraisons spectaculaires.

 

magniolia-lavaud-ciel.jpg

 

Le magnolia est l'arbre du printemps triomphant et revêt une attention toute particulière de mon goût pour la botanique. Les souvenirs de l'enfance forgent pour longtemps votre appréhension du monde.

Dans mon petit bout de Creuse natale, j'ai grandit sous la fronde majestueuse de deux beaux magnolia soulangeana qui sont devenus très spectaculaires! Leur floraison est magique et éphémère. Les énormes fleurs à la couleur unique forme une masse puissante avant de venir mourir en une pluie de gros pétales rosés sur le sol. En un instant, les yeux au ciel, on est très loin, plongé au coeur d'une forêt dessinée par le douanier Rousseau.

 

magniolia-lavaud.jpg

 

Si le magnolia de soulange reste notre préféré même si c'est un des plus classiques, il existe pas moins de 80 variétés allant du rose bonbon au jaune. Le feuillage est caduque sauf le majestueux magnolia Grandiflora au feuillage persistant et luisant. Ce dernier nous vient tout droit d'Amérique!

 

Suite à un article dans la presse, nous sommes partis à la découverte d'un des plus vieux magnolia introduit en Europe : le magnolia d'Hectot. Notre expédition nous a conduit au jardin botanique de Nantes, où nous avons découvert le vénérable arbre qui préside à la destinée du parc depuis 1807!

 

magniolia-nantes.JPG

 

Son histoire est incroyable car il est issu d'une marcotte du premier magnolia introduit en Europe en 1711... Il porte aujourd'hui le nom du directeur du jardin de l'époque qui l'avait acheté pour le protéger suite à deux précédents déménagements. Le magnolia est le symbole de la ville et c'est naturellement cette essence qui a été choisie par l'ancien Premier Ministre Ayrault pour orner le parc de Matignon.

 

Pour tout ceux qui ne possède pas de parc, le magnolia peut vous séduire par une taille plus raisonnable. C'est notamment le cas avec le merveilleux Stellata : l'arbuste reste compacte et produit une myriade de fleurs doubles blanches. Il pousse lentement et ne demande, comme ses cousins, aucun entretien. 

 

magniolia-stellata.jpg

 

Alors citons Claude François "des magnolias par centaine...", laissez-vous tenter par l'expérience de la fleur de porcelaine!

 



08/04/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 108 autres membres