Le jardin de Philomène...

Le jardin de Philomène...

Et si vous semiez vos tomates? Episode 1

Il est temps d'investir le potager et de s'intéresser à une de nos chouchoutes : la tomate!

Le potager est une source constante de petit bonheur et se marie très bien avec l'expression "c'est moi qui l'a fait"!!! Alors pour épater voisins et copains, il faut se lancer dans l'aventure et faire pousser ses propres pieds de tomate!

Pour cela rien de plus simple, nous allons vous présenter notre méthode.

 

Il est tout d'abord nécessaire de se procurer des graines. L'idéal est de récolter soi-même ses propres graines, sinon il suffit d'en acheter. Le problème est que le sachet de graine est souvent cher surtout si l'on souhaite découvrir une variété qui sort de l'ordinaire. Je conseille le très beau catalogue de la ferme de Sainte Marthe qui multiplie des variétés anciennes.

 

semis-tomates1.jpg

 

Cette année, nous avons eu la chance de découvrir le forum de la tomate (le lien est sur le blog). C'est un forum où vous pourrez rencontrer des spécialistes et des jardiniers généreux!! Ainsi, suite à l'article de notre blog sur la meilleure tomate 2013, le facteur nous a apporté une jolie collection de tomates précoces dont les variétés donneront lieu à un prochain article.

Merci à Marc pour sa générosité, cette année notre production lui sera dédiée...

 

Une fois équipé avec vos graines, il suffit alors de trouver une petite terrine pour procéder aux semis.

semis-tomates4.jpg

 

Afin de ne pas mélanger les différentes variétés, nous semons délicatement les fines graines en lignes. Les bâtonnets servent de repères.

 

semis-tomates5.jpg

 

Le terreau choisi est un terreau spécial semis, très léger. Je recouvre légèrement les graines avec un tout petit voile de terre.

 

L'outil magique est le PSCHIIIIIIIIIIIIIIIt! En clair, un petit vaporisateur, indispensable pour humidifier régulièrement la terre! La tomate vient d'Amérique du Sud, elle aime la chaleur et un peu d'humidité. Il est important de laisser votre terrine à la lumière et à l'intérieur! La température d'un appartement ou de la maison est importante pour favoriser les naissances. Ensuite, il faut être patient, éventuellement leur parler et surtout conserver le substrat humide.

 

Un matin, la magie opère et on assiste à l'apparition des premiers semis!!!

 

 semis-tomates6.jpg

 Oh, joie du jardinier qui se prend pour le Créateur!!!

 

Quelques jours plus tard, les semis deviennent des plantules. La lumière est importante pour éviter qu'elles ne se déforment.

Une fois que vos 'bébés' se distinguent par quelques feuilles, il est temps de les déménager. En effet, le repiquage est une étape incontournable pour permettre au plant de se développer à son aise. Délicatement avec le plus de racines, il faut transplanter la plantule dans un petit godet. Pour favoriser un bon enracinement, il faut enterrer la plantule jusqu'aux premières feuilles. Désormais, il faut les laisser grandir avant qu'elles ne rejoignent la cour des grands et votre potager en mai... Mais ça, c'est déjà une autre histoire que l'on partagera dans l'épisode numéro 2.

Vous n'avez plus d'excuses, mais des idées plein la tête! Alors vive la tomate artisanale, labélisée par vous même! Si avec ça vous n'êtes pas des Bobos... Langue tirée

 

semis-tomates7.jpg



30/03/2014
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 108 autres membres