Le jardin de Philomène...

Le jardin de Philomène...

Fleur capitale ou l'ivresse des sens

Le jardin est le havre de ses créateurs mais fait aussi le bonheur de nombreux auxilliaires. Le temps très chaud et sec affaiblit et fane la beauté des massifs. Les insectes oeuvrent à l'heure de la sieste et viennent se perdre dans le dédale des fleurs éclatées. En ce moment, l'une d'elles est le point de mire du potager d'ornement. Alors que nous nous sommes régalés de ses beaux bourgeons, nous avons fait le choix d'offrir quelques têtes au plaisir des yeux. Il s'agit de l'artichaut, aussi séduisant en bouche que sur sa tige majestueuse.

 

artichaud-double.jpg

 

Le bourgeon a fait place à une spectaculaire fleur d'un bleu roi très intense. La magie opère sur les insectes qui viennent se noyer dans les poils de cette curieuse pomme aux écailles acérées. Le plus curieux est que les bourdons s'enivrent avec une passion telle qu'ils ne parviennent pas à se dégager de cette délicieuse sommité. Voilà des auxilliaires de jardin tellement subjugués par la beauté de la fleur d'artichaut qu'il périssent dans les bras de leur captivante fiancée.

 

artichaud-bourdon.jpg

Le jardin d'été devient un théâtre permanent où les acteurs se succèdent pour rappeler au jardinier qu'après de nombreux efforts, il est plus que l'heure de se poser pour savourer la magie des lieux et le mystère de la vie.



07/08/2015
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 108 autres membres