Le jardin de Philomène...

Le jardin de Philomène...

Une table de charme : l'art du bouquet

L'été est le temps privilégié des dîners : ouvrir sa table ou découvrir celle de ses hôtes est toujours un bonheur. Mais il est devenu bien rare, même au restaurant, de découvrir un détail qui emporte le tout, un jolie bouquet de fleurs naturelles (of course!).

 

La baronne de Staff dans son célèbre manuel du savoir-vivre au XIXe siècle (Nadine de R. n'a rien inventé!) évoque que les bonnes tables mettent toujours en avant un peu de verdure sur la nappe, entre le surtout et les candélabres...

 

art-bouquet1.jpg

 

Ici, l'art du bouquet est un geste qui m'occupe juste avant l'arrivée des invités. Ce moment est pour moi très important. Il justifie à lui seul le jardin et sa diversité. Je m'échappe à l'extérieur choisir un thème pour orner la table et la cheminée du salon. Pour chacun, le choix est unique et précieux car la composition est éphémère. Rares sont les personnes qui y prêtent attention mais ce geste est pour moi une sorte de politesse et un plaisir personnel.

En fonction de la table et de l'occasion, nous choisissons un vase ou un accessoire car il ne s'agit pas d'encombrer certains visiteurs. Chaque saison fixe ses impératifs et offre sa palette de végétaux. La fleur est le phare du bouquet et la verdure choisie vient la rehausser. Pour les amateurs, il permet de mettre en avant le trésor botanique du moment. Je dois bien avouer que c'est aussi un moment privilégié pour réaliser des bouquets de roses que j'aime à la folie.

Pour certains, cueillir dans les massifs est une hérésie. Pour ma part, l'idée du jardin bouquetier, version jardin de curé, me plait assez. La fleur vient couronner la table. Elle s'appuie sur le choix de la vaisselle ou d'une nappe. Elle marque surtout une attention particulière alors pourquoi se priver!

Pour le plaisir, nous vous glissons les deux compositions de notre dernière invitation :

 

art-bouquet2.jpg

 

Premier bouquet de table : le Chantilly, très simple et gourmand. 

J'utilise une coupe à glace où j'enlace deux boules délicates d'Annabelle plongées dans un peu d'eau pour former une sphère. Une frêle tige de houblon doré apporte une note de lumière. Je glisse une branche de fuschia en guise de feu d'artifice. La fête sera belle!

 

Pour le salon, un bouquet tendresse grâce à un camaieu de couleurs douces. On craque pour la rondeur des hortentias aux deux nuances de roses et bleues. Comme sur le chapeau de la Reine, quelques plumes avec les tiges azurs de la sauge. Pour la touche plus forte, quelques cloches de penstemons mauves qui ne sont que trop rarement utilisées dans les bouquets.

 

art-bouquet3.jpg

 

Le plus important est de s'amuser. Chaque virée au jardin est synonyme de surprises. Le sécateur n'est jamais loin. Heureux donc les fleuristes qui doivent être constamment des passeurs d'histoires et de rêves! N'hésitez pas à poster sur le forum vos plus belles compositions. La prochaine fois, on vous embarque en voyage ...

 

 



13/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 107 autres membres