Le jardin de Philomène...

Le jardin de Philomène...

La fête des plantes ou l'art du bon chasseur!

Que de plus réjouissant que l'annonce d'une fête des plantes!?

Souvent au détour d'une boutique, on découvre une affiche fleurie qui annonce l'évènement... Alors démarre la longue attente. Pour se consoler le jardinier se prépare. Il se doit d'être élégant pour frayer avec ses congénères souvent précieux. Pas question de ressembler au commun des grattes terreau. L'idéal étant de jolies bottes (pratiques mais surtout esthétiques...), un chapeau pour l'élégance et les intempéries et surtout mon délicieux tot bag "kew garden" pour faire le malin du style : "place, place je suis un habitué des rendez vous Outre Manche...". Alors que souvent je cours les fêtes des plantes locales...

 

fete-plantes4.JPG
 

Une fois, le jour J c'est l'excitation!!! Souvent douché par le temps! Une fois n'est pas coutume mais les fêtes des plantes doivent être pluvieuses... Evidement, j'exige d'être présent très tôt! Pas question de risquer de passer à côté du spécimen rare donc je dois parcourir les allées avant tout le monde!

 

Puis c'est l'heure du guichet, de grands sourires pour vous faire passer la douloureuse. Oui, parfois les droits d'entrée explosent mais bon après toute cette route et notre tenue de combat pas question de renoncer. Et soudain, le bonheur des dizaines de pépiniéristes, des milliers de pots à soulever hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!

 

 fete-plantes2.JPG

 

C'est le moment du premier tour, celui où l'on veut tout voir, comparer et où on dit "je repasse"... L'esprit s'échauffe car la petite là on ne l'a pas dans notre collection, celle-ci je l'ai vu dans le dernier article à la mode et celui-ci c'est l'indispensable pour le massif du jardin. Heureusement, Madame veille au grain. Elle reste curieuse et patiente, tranche avec le célèbre "je n'aime pas" ou "on a la même". Donc il ne faut pas insister. Puis parfois un "faut voir" oui sauf le prix car souvent il n'apparait pas et quand on a le pot dans la main la sentence tombe... Tant pis car on est tout heureux. On n'est pas là pour faire des affaires mais pour jouer aux grands explorateurs partis à la rencontres d'espèces inconnues. Avec nos deux godets de vivaces plastiques on détient le graal d'un jardin original. On se voit déjà quand vos copains vous dirons: "quelle est cette plante?" Et vous,  le sourire malicieux de répondre : "ah ça ce n'est rien, juste une veronicastrum prostata alba....!"

 

fete-plantes1.JPG

 

Parfois aussi, tout n'est pas qu'une question d'argent, la poésie opère. Certains stands sont composés avec beaucoup de goût et c'est une occasion unique de découvrir des objets insolites ou de belles associations de couleurs. Le cadre peut être enchanteur comme dans ce merveilleux bourg de Mortemart en Haute-Vienne où la fête se déroule au centre des vieilles pierres du château dans les granges ou autour de la halle.

 

fete-plantes3.JPG

 

Quelques années, plus tard on se souvient de ce moment passé à parcourir les allées quand une vivace ou un arbuste ravit notre regard par son exubérance. Nous avons parcouru de nombreuses fêtes des plantes de la grand messe de Saint Jean de Beauregard à la Sedelle sans jamais nous lasser car un bon chasseur est celui qui garde une âme d'enfant, prompte à se laisser embarquer vers la magie de la diversité des plantes!  

 

 

 



01/06/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 107 autres membres